null
Entrepreneuriat
et transition
des modèles agricoles

Emmaüs France

Quand l’agriculture est synonyme d’inclusion sociale

Un nombre croissant d’organisations du réseau Emmaüs souhaite développer des projets alliant agriculture durable et inclusion sociale. C’est pourquoi, depuis 2018, la Fondation Avril a décidé d’accompagner Emmaüs France dans sa réflexion sur le déploiement d’activités agricoles susceptibles d’aider les personnes accueillies. 

L’état des lieux, réalisé en 2019, a permis de recenser 29 projets agricoles et de faire connaître cette initiative. De nombreux projets variés ont été identifiés, parmi lesquels la création de potagers destinés à l’autoconsommation des compagnons vivant dans les communautés, l’ouverture de ferme pédagogique, la commercialisation de produits du terroir….  L’objectif de ce partenariat est d’élaborer des préconisations permettant la réussite des projets agricoles et la création de synergies avec les parties prenantes locales et notamment avec les agriculteurs situés à proximité. 

Avec la crise sanitaire du Covid 19, les structures Emmaüs ont dû stopper leur activité de vente de meubles. Les groupes qui ont leur propre activité agricole peuvent faire face à la crise plus durablement. La crise du Covid met donc en lumière l’importance de la mission agriculture qui répond à un double objectif vital pour les structures d’Emmaüs :  

  • la résilience alimentaire,
  • la diversification de leurs revenus.  

 

En 2020, trois actions ont été réalisées pour faciliter l’émergence de projets agricoles et de circuits-courts :

  1. Un second appel à projets agriculture et alimentation durables a récompensé 11 lauréats. Des projets de maraîchage et de point de ventes de produits locaux ont notamment été soutenus.
  2. Une étude de modélisation des activités de circuit-courts a été mené par le Groupement Régional Alimentaire de Proximité. Il travaille à ce jour sur trois scénarios possibles : atelier de transformation anti-gaspillage, boutique de producteurs cogérée et épicerie de produits locaux. En parallèle, trois groupes ont été sélectionnés par Emmaüs pour bénéficier d’une bourse de 3 000 € et d’un accompagnement pour élaborer un projet de circuit court.
  3. Enfin, un guide numérique a été élaboré pour aider les groupes locaux d’Emmaüs à monter et pérenniser des projets agricoles. Il contient des conseils et des liens vers des ressources. Un webinaire de présentation des outils de la mission agriculture a permis de présenter le guide à la communauté Emmaüs.  

NOTRE PARTENAIRE

Emmaüs est né il y a 66 ans pour trouver, avec les personnes victimes de phénomènes d’exclusion, les solutions qui leur permettent de redevenir acteur de leur vie. Fidèle à la volonté de l’abbé Pierre, Emmaüs est devenu à la fois une fabrique d’innovations sociales et de solidarités pour aider des publics en situation de grande précarité, et un front engagé et militant en faveur d’une société plus humaine et plus juste.

AUTRES PROJETS :

Agr’eau

En 2012, L’Association Française d’Agroforesterie (AFAF) a lancé le programme Agr’eau pour mettre en œuvre l’agro-écologie et protéger la ressource en eau. Agr’eau se décline à l’échelle des grands bassins hydrographiques. La région pilote historique est le bassin Adour-Garonne soutenue notamment par l’Agence de l’Eau. Agr’eau est un réseau d’agriculteurs, conseillers, chercheurs et d’acteurs privés et publics.

Concours Graines d’Agriculteurs

Le concours Graines d’Agriculteurs récompense les jeunes agriculteurs et agricultrices aux parcours innovants.

Fermes d’Avenir

Créée fin 2013, l’association Fermes d’Avenir, a pour mission de développer l’agroécologie. A travers la création de fermes, ses formations, ses concours, ses publications, sa plateforme de financement participatif ou les évènements qu’elle organise, l’association a tissé des liens avec environ 500 fermes engagées dans une démarche agroécologique partout en France.

Chaire Mutations Agricoles

Cette Chaire s’appuie sur les travaux de 8 enseignants-chercheurs en sociologie et économie.