null
Entrepreneuriat
et transition
des modèles agricoles

Colloque

« Les transitions agricoles au défi du changement d’échelle »

La Fondation Avril et le Think tank Sol et Civilisation, en partenariat avec l’Association Nationale des Nouvelles Ruralités ont organisé un colloque intitulé « les transitions agricoles au défi du changement d’échelle » le 15 octobre 2020. Malgré la crise sanitaire et en respectant les gestes barrières, il a pu rassembler 65 personnes en présentiel et 340 personnes se sont connectées au live sur la chaîne YouTube @L’agora des transitions agricoles.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Julien Denormandie a ouvert cet événement. Lors de son intervention, il a rappelé les défis majeurs qui attendent l’agriculture française : poursuivre la transition agroécologique, reconquérir la souveraineté alimentaire en mettant à l’honneur la qualité de notre agriculture et renouer avec la société et les citoyens consommateurs.

 

Table ronde 1 : Les Transitions Agricoles : Regards croisés et convergents

L’objectif de cette table ronde était d’établir une définition commune des transitions agricoles et d’échanger sur les moyens à mettre en place pour les accélérer. Cinq intervenants se sont succédés : Barbara Bessot-Ballot, Députée LREM Haute-Saône, Philippe Mauguin, PDG de l’INRAE, Antoine Henrion, Président de l’interprofession Terres Univia, Jérémy Decerle Député européen et Arnaud Schwartz, Président de France Nature Environnement (FNE). Différents leviers ont été présentés, par exemple : la mise en place de programmes alimentaires territoriaux, la diminution du gaspillage alimentaire, l’évolution des régimes alimentaires comprenant plus de protéines végétales, la transition agroécologique des agricultures et une évolution plus verte de la PAC. Pour y parvenir, les intervenants ont insisté sur l’importance d’un effort commun et de dialogues entre l’ensemble des acteurs. De plus, l’amélioration du revenu des agriculteurs et une meilleure reconnaissance de la société pour leur travail participent à l’accélération des transitions.

Table ronde 2 : Les Transitions Agricoles : des exploitations aux territoires

Quatre intervenants sont venus abordés plusieurs initiatives mises en place afin de développer les liens sociaux et économiques dans les territoires. Sophie Danlos, Directrice de Fermes d’Avenir a présenté son association qui œuvre pour créer un réseau de fermes agroécologiques fonctionnant en filières locales partout en France. Xavier Passermard, Directeur Biométhane de GRDF est intervenu pour montrer le rôle central des agriculteurs dans le développement des énergies de demain et la nécessité de les accompagner dans leur projet de méthanisation : « Croire en la méthanisation, c’est promouvoir le développement du gaz vert dans les territoires. » Olivier Chaillou, Président de Terrena, a présenté la marque « La Nouvelle Agriculture » que cette coopérative a déployée sur l’ensemble de ses filières, avec un objectif simple : du champ à l’assiette, garantir des produits aux qualités gustatives et nutritionnelles irréprochables. Enfin Sébastien Windsor, Président de l’Association Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA), a rappelé les trois grands axes sur lesquels les chambres travaillent au quotidien « la création de valeurs, renouer le dialogue entre agriculture et société et accompagner les transitions agricoles multi performantes (économiques, sociétales et environnementales) ».

Table ronde 3 :  Les Transitions Agricoles : des moyens adaptés aux enjeux ?

Cette dernière table ronde a permis d’envisager des nouveaux outils et des pistes d’innovations pour répondre aux besoins des agriculteurs afin qu’ils réussissent ces transitions. Cinq intervenants sont venus présentés différents moyens : Philippe Gate, Directeur scientifique d’Arvalis, Institut du Végétal, a montré l’importance de la recherche scientifique pour établir des effets leviers en prenant en compte les particularismes locaux des territoires. Maximin Charpentier, Président de la Chambre d’Agriculture du Grand Est et Président de l’association Numagri est convaincu que le numérique et le travail collectif sont une des clés du succès : « le numérique est la meilleure arme pour l’agriculture parce que c’est elle qui va nous permettre de comprendre des systèmes complexes. ». Stéphane Aurousseau, Président de l’Institut de Formation des Cadres Paysans (IFOCAP) a présenté sa structure qui forme au quotidien les responsables agricoles et ruraux et permet également de les rassembler. Yves Madre, Président de Farm Europe, s’est concentré sur le rôle central des politiques publiques et notamment de la PAC pour que la transition agricole devienne effective et s’inscrive dans un mouvement vertueux partout en Europe. Enfin, Philippe Leroux Directeur Général de la Fondation Avril, a présenté le fonds Agri Impact qui propose un appui financier aux agriculteurs en renforçant leurs fonds propres afin qu’ils puissent monter des projets de diversification tout en réduisant leur impact carbone sur la durée de l’accompagnement.

 

Les différents intervenants se sont montrés optimistes sur le succès de ces transitions tout en ayant consciences qu’il faudra du temps et l’implication de l’ensemble des acteurs. La recherche scientifique, l’innovation, la formation, le numérique font partie des éléments clés pour réussir ces transitions et participeront à une meilleure reconnaissance du travail des agriculteurs dans la société. Enfin, les politiques publiques et les outils financiers alternatifs doivent également permettre aux agriculteurs d’avoir les moyens de leur ambition pour monter des projets qui accélèreront considérablement ces transitions.

AUTRES PROJETS :

Apiluz

Un nombre grandissant de structures du réseau Emmaüs souhaite développer des projets alliant agriculture durable et inclusion sociale.

Emmaüs France

Un nombre grandissant de structures du réseau Emmaüs souhaite développer des projets alliant agriculture durable et inclusion sociale.

Agr’eau

En 2012, L’Association Française d’Agroforesterie (AFAF) a lancé le programme Agr’eau pour mettre en œuvre l’agro-écologie et protéger la ressource en eau. Agr’eau se décline à l’échelle des grands bassins hydrographiques. La région pilote historique est le bassin Adour-Garonne soutenue notamment par l’Agence de l’Eau. Agr’eau est un réseau d’agriculteurs, conseillers, chercheurs et d’acteurs privés et publics.

Concours Graines d’Agriculteurs

Le concours Graines d’Agriculteurs récompense les jeunes agriculteurs et agricultrices aux parcours innovants.